Lancer une nouvelle banque d’images, bonne ou mauvaise idée ?

Aujourd’hui, les banques d’images sont très sollicitées. Presse traditionnelle, bloggers et / ou webmasters font confiance à ces banques d’images pour alimenter leurs colonnes. En 2019, lancer une nouvelle banque d’images pourrait-elle être une bonne idée ?

banque d'images

Principe des banques d’images

Comme leur nom l’indique, les banques d’images sont des plateformes qui proposent des images à ceux qui peuvent en avoir besoin. Ces banques d’images travaillent avec des photographes professionnels qui vendent leurs œuvres.

Les images en question doivent alors répondre à des critères précis, notamment en termes de résolution d’image, mais aussi correspondre à des thèmes imposés. Généralement, les banques d’images établissent leurs cahiers de charge selon les besoins de leurs clients.

Par exemple, les images concernant le crédit sous toutes ses formes sont très prisées, les photographes vont alors axer leurs travaux dans ce sens.

Quant à l’utilisateur final de ces images, il viendra télécharger celles qui répondent à ses désidératas. Certaines images sont gratuites, d’autres sont payantes.

La concurrence est déjà rude

Il est évident que la demande est très importante sur le marché. Cependant, il faut également garder à l’esprit que la concurrence est déjà rude, c’est un euphémisme que de le dire ainsi.

Par exemple, il sera difficile de rivaliser avec des enseignes comme Shutterstock, Getty Images, Pixabay et autres.

Pour y parvenir, il vous faudra beaucoup de persévérance et de patience, mais aussi une stratégie de référencement très agressive. Tout comme avec les sites e-commerce, votre banque d’images devra être vu dans les meilleurs rangs des SERP pour espérer vous faire une place sur le marché.

banque d'images

Pensez à vous spécialiser

Il existe une astuce qui vous permettra de vous faire une place dans ce domaine : la spécialisation. En effet, vous pouvez vous positionner sur un thème précis et devenir la référence en la matière.

Par exemple, c’est ce qu’a fait le site Iha.fr : il propose des images libres de droit, mais uniquement dans le domaine de l’immobilier. En parallèle, Iha.fr est également spécialisé dans les annonces immobilières.

Les tarifs : clé de voûte de votre business

Sans surprise, il sera également question de tarifs pour vous faire une place sur le marché. Pourtant, vous ne pourrez pas casser les prix autant que vous le souhaitez car vous devez également tenir compte des tarifs des photographes et des infographistes avec qui vous collaborez.

Si vous pouvez embaucher un photographe en interne, vous pourrez alors réduire vos coûts et proposer à votre clientèle des tarifs plus abordables. Là où le bât blesse, c’est qu’un photographe en interne n’aura pas toujours l’inspiration d’un prestataire qui jouit de sa liberté.