Engager des freelancers : bonne ou mauvaise idée ?

Aujourd’hui, les entreprises ont parfois du mal à trouver « the right person on the right place ». Mais encore, le monde professionnel évolue. Engager un salarié en interne n’est plus une obligation, les freelancers constituent une alternative. Mais est-ce une bonne ou mauvaise idée ?

engager freelancers

S’offrir les services d’experts

Engager un freelancer, c’est engager quelqu’un qui dispose d’une expertise avérée dans son domaine d’activité. Par exemple, vous pourrez trouver les meilleurs développeurs web et mobile, ou encore d’excellentes plumes pour les contenus de vos sites web.

Ce sont des agents spécialisés, qui ne font autre chose que ce qu’ils savent faire de mieux. Cela vous garantit alors une collaboration avec des gens expérimentés, qui connaissent leur métier et les différentes contraintes y afférant.

Moins de démarches administratives

Sur le plan administratif, le fait d’engager un freelancer est très intéressant. En effet, vous cassez les codes et c’est tant mieux car les démarches sont très simples.

Généralement, vous devez soumettre votre cahier des charges. Le travailleur indépendant vous enverra alors un devis correspondant. Lorsque ledit devis est validé et signé, cela fait office de contrat.

Les bases de la collaboration sont très simples : la durée et le coût de réalisation des travaux sont définis préalablement, ainsi que les modalités de paiement.

engager freelancers

Une productivité bien plus importante

L’autre avantage d’engager un travailleur indépendant, c’est que sa productivité est largement supérieure à celle d’un salarié en interne.

En effet, le freelancer n’a pas à se soucier des déplacements, des bouchons, etc. De plus, il gagne beaucoup de temps parce qu’il n’a pas à assister à des réunions : tout son travail tient dans le cahier des charges qu’il a signé.

Le freelancer est également plus performant et plus productif car il est libre de choisir le cadre où il travail, ses horaires, etc. Par exemple, un freelancer peut se réveiller très tôt et réaliser une tâche en urgence, même s’il est encore en chemise de nuit. Le salarié en interne ne peut en faire autant, aussi dévoué soit-il.

Attention, un freelancer ne coûte pas forcément moins cher !

Bien des dirigeants d’entreprise estiment que les freelancers coûtent moins cher, dans la mesure où ils n’impliquent pas de charges comme les salariés en interne. Pourtant, ce n’est pas toujours le cas.

Les freelancers fixent leurs tarifs horaires eux-mêmes, ces tarifs étant généralement plus élevés que ceux des salariés en interne. La raison est simple : cette rémunération englobe le temps qu’ils ont passé à se former, leurs charges diverses, leurs congés, mais aussi et surtout leur expertise.

La bonne nouvelle, c’est que les freelancers sont plus engagés que les salariés en interne, ils ont une politique de résultats. En effet, il en va de leur réputation : pour continuer à obtenir des contrats, ces travailleurs indépendants se doivent d’exceller à tout moment.